Soupe réconfortante 4 ingrédients

Bonjour,

Aujourd’hui, 21 avril 2020, c’est une journée ennuyante, il neige à plein temps et il vente à en écorner un bœuf ???. Hier nous étions sur le gazon, prêts à partir nos semis, à sortir la tondeuse et vlan encore de la neige ???.

La belle neige du 21 avril!!!

Donc… je vous donne une recette que je qualifie de réconfortante, facile… très facile, même un enfant peut la réussir. Vous pensiez vous faire une petite soupe aux nouilles, genre Lipton, pour ne pas la nommer… une petite soupe qu’on mange quand on ne file pas, quand on a une grippe, quand on n’a pas faim, quand on ne sait pas trop quoi manger pour dîner, quand on n’a pas envie de popoter, quand on vit depuis un long mois en confinement!!!

Par le passé quand nous allions chez mes beaux-parents, Aline nous faisait sa soupe au jus de tomate, comme elle l’appelait et on était content, c’était réconfortant et tout le monde aimait ça!!!

RECETTE:

  • 6 tasses d’eau
  • spaghetti (quantité pour 2 à 3 personnes)
  • 2 c. à soupe de bovril au poulet
  • 1 canne de jus de tomate
  • assaisonnements au goût

Dans un chaudron moyen, apporter l’eau à ébullition. Ajouter le bovril au poulet et le spaghetti coupé en petits bouts, pas plus d’un pouce. Laisser bouillir jusqu’à ce que les pâtes soient entièrement cuites. Pour une soupe, on ne veut pas de pâtes al dente. Lorsque votre spaghetti est bien cuit, ajouter le jus de tomate.

C’est prêt à déguster… rien de plus simple et meilleur que la petite Lipton… à mon avis bien sur.

Quelques petites précisions… pour la quantité de pâte j’ai écrit pour deux à trois personnes… ça dépend si vous aimez une soupe épaisse ou non. Aujourd’hui J’ai mis pour 3 personnes mais elle un peu trop épaisse. Aucun souci, on ajoute un peu d’eau. Aussi j’ai mentionné 2 c. à soupe de bovril. Vous pourriez n’en mettre qu’une et en ajouter à la fin si vous trouvez que ce n’est pas assez goûteux. Mais on s’entend ici que c’est loin d’être de la haute gastronomie. Le but quand on ne va pas bien, c’est de passer le moins de temps possible à popoter!!! Également, goûter avant d’ajouter du sel, car le bovril est passablement salé. Je n’ajoute jamais de sel mais du poivre oui.

Voici les photos:

Ceci est le début après avoir ajouté le bovril et les pâtes.
Vous pouvez voir ici que les pâtes remontent à la surface et que c’est plus consistant.
Quand vous remontez une pâte à la surface et qu’avec la cuillère vous ne rencontrez aucune résistance, c’est prêt
Après avoir ajouté le jus de tomate.
Comme vous pouvez voir c’est assez consistant
Avec de petits cubes de mozzarella

Vous pouvez agrémenter votre soupe selon vos goûts. Moi j’y ajoute de petits cubes de fromage, mon conjoint la mange avec une tranche de pain beurré et je me souviens que ma belle-sœur Johanne y ajoutait du sel de céleri.

Pour cette recette je n’ai pas à vous souhaiter bonne chance car c’est presqu’impossible à manquer et si vous ne filez vraiment pas bien, vous pouvez demander à l’un de vos enfants de la faire. Le plus difficile pour lui sera d’ouvrir la canne de jus de tomate.

À la prochaine,

Francine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.