Beignes aux patates

Bonjour,

Je vous présente aujourd’hui une recette de beignes aux patates… oui oui il s’agit bien de pommes de terre.  Cette recette me vient de ma tante Alma où je demeurais quand j’étais jeune. À chaque Noël elle les faisait en double et même en triple et plus tard quand Yvon et mes enfants, Christian et Francis, y goûtèrent, ils furent consacrés les meilleurs. Je les fais également dans le temps des fêtes et même durant l’année. Aujourd’hui je la partage avec vous et j’espère que vous les aimerez tout autant que nous.

Beignes aux patates

2 3/4 de tasses de farine

4 c. à thé de poudre à pâte

1 c. à thé de sel

2 c. à thé de graisse ou de margarine

1 1/2 tasse de sucre blanc

1 tasse de purée de pomme de terre *

1 oeuf

3/4 tasse de lait

Mélanger les 3 premiers ingrédients dans un bol et réserver. Défaire la graisse ou margarine en crème, incorporer la moitié du sucre (soit 3/4 de tasse), mélanger, ajouter la purée de pomme de terre, bien mélanger. Dans un autre bol fouetter l’œuf en mousse légère, y incorporer graduellement le reste du sucre (3/4 de tasse) et l’ajouter au mélanger précédent. Ajouter les ingrédients secs en alternant avec le lait, en commençant et en terminant avec les ingrédients secs. Réfrigérer au moins une heure ou vous pouvez attendre au lendemain.

Abaisser la pâte, une petite quantité à la fois, au rouleau ou avec les mains à 1/4 de pouce d’épaisseur sur une surface enfarinée. Découper avec un emporte-pièce pour beigne. Si vous n’en avez pas vous pouvez toujours utiliser un verre ou encore une canne vide. Vous pouvez faire le trou avec un dé à coudre. Laissez aller votre imagination, il y a plein d’objets que vous avez sous la main qui peuvent faire l’affaire.

Faire chauffer de l’huile dans un chaudron assez profond à une température de 350F à 375F et y plonger les beignes. Vous pouvez aussi les faire cuire dans une friteuse. J’utilise un thermomètre à bonbon pour avoir le bon degré de l’huile.

* Vous pouvez utiliser de la purée de pomme de terre en sachet. Si vous utilisez un sachet n’ajouter pas de beurre de même que si vous faites cuire des pommes de terre, vous les pilez mais n’ajoutez rien d’autre.

Voici quelques conseils concernant cette recette.

Il est très important de suivre méticuleusement les étapes tels qu’indiqués. Ainsi la pâte aura une belle consistance et se manipulera mieux. Il est normal que la pâte soit passablement collante au début quand vous essaierez de la rouler donc n’ayez pas peur d’ajouter de la farine sur votre unité de travail.

Depuis que je fais ces beignes, j’ai essayé l’huile végétal ou de canola mais j’obtiens d’excellents résultats avec l’huile de tournesol. Les beignes sont moins gras.

Avant de commencer à mettre les beignes dans l’huile je fais un premier test avec un trou de beigne pour vérifier mon huile. Si elle est assez chaude, le trou de beigne va jusqu’au fond du chaudron et remonte aussitôt. Si l’huile n’est pas assez chaude, le trou de beigne reste plus longtemps au fond et donc absorbe plus d’huile. Une fois remonté, laissez-le quelques secondes et le retourner. Quand il est d’un beau doré tout le tour c’est qu’il est cuit.

Il ne faut pas que votre huile devienne trop chaude car les beignes seront trop foncés à l’extérieur et pas assez cuits à l’intérieur. Plonger les beignes dans l’huile, ils iront au fond du chaudron et remonteront. Cuire quelques secondes, les tourner, cuire quelques secondes, les sortir et les placer sur du papier absorbant genre essuie-tout, laisser refroidir. Ils se congèlent très bien. La dernière fois que j’en ai fais, j’avais doublé ma recette et ça m’a donné une centaine de beignes. Je les ai fais congeler dans des sacs de plastique, 12 à 14 par sac.

Ces beignes n’ont rien à voir avec ceux du Tim Horton ou d’autres que vous trouveriez en magasin. Ils ne sont pas trop sucrés et ils sont moins gras. Nous les aimons nature mais vous pourriez les saupoudrez de sucre à glacé ou comme Annie, ma belle-fille, les tremper dans le sirop d’érable… c’est délicieux.

Bonne chance et n’hésitez pas à m’écrire si vous avez des questions.

Francine

 

Jeter un coup d’œil à christiangalipeau.com ça vaut la peine!!!

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.