Mise en conserve de pommes de terre

Bonjour,

Aujourd’hui c’est la tempête de neige, donc une bonne journée pour popoter. La dernière fois que j’en ai fait c’est en 2014. Il m’en reste un ou deux pots et les patates sont encore bonnes. J’ai pris quelques photos pour vous montrer ce que j’ai fait et je vous partage ça!!!

Suite à une question d’une lectrice, j’aimerais apporter une précision importante. Cette recette devrait être faite à l’aide d’un autoclave pour plus de sécurité, car les légumes dont il est question dans mon article, ne contiennent pas assez d’acidité, selon plusieurs textes que j’ai lus ici et là, sur ce sujet. Par contre, moi j’ai appris cette façon de faire car dans le temps de nos parents et grands-parents, l’autoclave n’existait pas et ça ne les a jamais empêchés de faire des conserves année après année. Donc, OUI… l’autoclave est ce qui est le plus sécuritaire pour faire des conserves de légumes sans acidité ou avec très peu d’acidité.

Pour les pommes de terre:

Peler et couper en cubes. Rincer abondamment pour enlever de l’amidon. Avec les deux bols que vous voyez ci-bas, j’ai fait 14 pots de 16 onces. Je préfère cette quantité car nous ne sommes que deux normalement et quand nous sommes plusieurs, j’en sors plus, comme ça pas de gaspille.

image

image

Les patates doivent rester dans l’eau jusqu’à ce que vous les mettiez en pots, car elles changent vite de couleur, elles brunissent et ce n’est pas trop appétissant.

Pour les pots de 16 onces – 1/2 c. à thé de gros sel

Pour les pots de 32 onces – 1 c. à thé de gros sel

Mettre le sel dans le fond et remplir avec les patates. Ne pas dépasser le rebord. Faire bouillir de l’eau dans un chaudron et remplir les pots avec l’eau bouillie que vous aurez laissé légèrement refroidir. L’eau doit dépasser les patates. Mettre les couvercles mais ne pas trop serrer.

image

image

Mettre les pots dans un gros chaudron à cet effet dans lequel vous aurez mis de l’eau jusqu’au rebord des pots soit jusqu’au couvercle de métal. La partie couvercle ne doit pas être immergée dans l’eau. Apporter à ébullition et cuire 2 heures. Il n’est pas nécessaire que l’eau bout à gros bouillon mais on doit voir des petites bulles remonter à la surface de l’eau.

image

C’est un gros chaudron avec un support en métal sur lequel on dépose les pots.

imageimage

Ci-haut, j’ai déposé mes pots sur le support de métal.

image

L’eau commençait à frémir et j’ai descendu mes pots dans le fond du chaudron. Voilà c’est parti pour deux heures.

image

Je ne sais pas si vous pouvez voir mais ça fait juste mijoter à petites bules.

Quand les deux heures de cuisson sont terminées, sortir les pots de l’eau. Faites attention de ne pas vous brûler… C’est chaud de l’eau bouillante.

Voilà mes huit premiers pots sont sortis. J’ai fait 14 pots de 16 onces mais comme je ne peux en mettre plus de 8 dans le chaudron, c’est reparti pour un autre 2 heures.

image

Laisser refroidir. Resserrer les couvercles.  Dès que j’ai sorti mes pots j’ai entendu pop… pop… pop… Ça c’est signe que mes rondelles ont scellé sur mes pots, ce qui est très important… Si ça ne scelle pas, ça ne se conserve pas.

Dans quelques semaines et même quelques mois quand vous ouvrirez un pot de patates, vous constaterez que c’est tout blanc, pas de panique. Verser vos patates dans une passoire et rincer à l’eau froide. Ce n’est que l’amidon qui est resté dans la patate qui fait cet effet. Il faut rincer aussi pour enlever le sel. Il faut d’ailleurs rincer tous les légumes qui seront mis en conserve avec ce procédé pour enlever le surplus de sel avant de les consommer.

Ces petits cubes de pommes de terre sont délicieux pour le déjeuner. Vous les fricassez dans un poêlon avec un peu de beurre et des oignons. Si le soir, vous êtes pressés et que vous n’avez pas le temps de faire cuire des patates, les pots sont là pour ça. On peut aussi bien les manger à n’importe quel repas.

J’ai déjà fait la même chose avec des carottes et j’ai eu de très bons résultats. Vous brossez les carottes et les couper en cubes pour les plus grosses et en rondelles pour les plus petites. Pour les carottes fraîches, pas besoin de les peler mais si vous les achetez, il serait préférable de le faire surtout si la pelure n’est pas trop belle ou si elle est épaisse.

Si comme moi vous aimez les betteraves autrement qu’en conserve dans le vinaigre, vous pouvez les faire mais vous devez les cuire avant de les mettre en pot. Pour les betteraves, ne bouillir qu’une heure  une fois en pots.

J’ai essayé aussi avec des navets mais nous n’avons pas aimé et avec les haricots verts non plus. Nous avons trouvé que les haricots verts avec ce procédé goûtaient ceux qu’on achète en canne. Nous préférons les haricots congelés. Vous pouvez aller voir mon article sur la congélation des haricots.

C’est ça pour aujourd’hui. Si vous avez des commentaires envoyez-moi un ti mot, ça me fera plaisir de vous répondre.

Francine

19 thoughts on “Mise en conserve de pommes de terre

  1. Bonsoir
    Super; enfin quel plaisir de réaliser soi même ses propres conserves… merci à la fois des explications claire et concises ainsi que les photos….
    Au plaisir de vous suivre
    Evelyne

  2. Bonjour Francine,

    Tout d’abord je vous remercie pour le partage de vos recettes ! Je voudrais savoir si pour les patates je peux les couper en rondelles ou en bâtonnets ou la méthode devient différente ?

    Merci de me répondre !
    À bientôt !

    Manon

    1. Bonjour Manon, merci à vous de me lire, ça me fait toujours plaisir d’avoir des commentaires et surtout de vous répondre. Pour vous dire franchement, je n’ai jamais coupé les patates autrement qu’en morceaux. Je ne crois pas que ça fasse de différence la façon dont elles sont coupées. Mais c’est une très bonne idée de les couper en tranches. Je l’essaierai peut-être si j’en fais cette année. De votre côté, si vous les faites, j’apprécierais vraiment que vous m’en donniez des nouvelles. Merci encore et bonne chance???

    1. Bonjour,
      En premier, merci de me lire. Je n’ai jamais essayé de faire ce procédé dans le four et je n’ai jamais vu dans d’autres recettes ou autre site qui l’utilisait. La meilleure façon de le savoir, ce serait de l’essayer, mais j’ignore à quelle température il faudrait alors mettre le four. Désolée de ne pouvoir vous aider plus sur ce sujet. Si jamais vous l’essayez, ce serait intéressant que vous m’écriviez votre résultat. Bonne chance!!!

      Francine

    2. Bonjour Marjolaine et francine
      Tout d’abord merci francine car j’avais quelques difficultés avec les légumes surtout le blé d’inde que je ne suis encore pas capable si quelqu’un a un truc gogogo mais pour reponde a la question du four pour ma part cela fait +- 12 ans que je fais des tomates ect et beaucoup+- 100lbs par an et oui ses aussi bon pour conserver bien sûr suive les etapes chauffer bocal et couvert visage pareil que dans l’eau et entre 45@60 min a 425 degré et pas trop les bouger en les retirant et repos comme d’habitude bonne chance et merci de nous partager vos recette et truc xx kymy

      1. Merci Kim d’avoir pris le temps pour écrire ce commentaire!!! Pour votre questionnement concernant le maïs, je n’ai jamais essayé de le mettre en conserve dans des pots. Pour ma part, je le conserve gelé. Je fais cuire mes épis environ 8 à 10 minutes, que j’égraine ensuite au couteau. Je mets le maïs dans des sacs et je les place au congélateur. Pour les manger, je mets le maïs gelé dans l’eau froide que j’apporte à ébullition et avec un peu de beurre, sel et poivre, totalement délicieux. Pas nécessaire de faire bouillir longtemps, car le maïs est déjà cuit. Bonne continuité dans vos conserves et merci encore!!!

  3. Bonjour
    en faisant une recherche je suis tombé sur votre « recette » de conservation
    La question que je me pose est de savoir si on peut ensuite cuisiner les pommes de terre de toutes les façons, frites surtout
    Merci d’avance pour les conseils éventuels

    1. Bonjour Jean,
      Quand je fais cette mise en conserve, c’est principalement pour m’en servir au déjeuner. Je fais rôtir mes cubes de pomme de terre à la poêle avec des assaisonnements et petits cubes d’oignons. Je n’ai jamais essayé de les frire. Mais si jamais je le fais, je rincerai mes patates à fond, les laisserai égoutter et les épongerai avant de les mettre dans la friteuse. Comme elles sont précuites, la cuisson sera moins longue. Si j’en fais cette année, j’essaierai de les frire et mettrai un nouveau commentaire dans ma recette. Si vous l’essayez avant moi, ce serait gentil de m’en faire part.

      Merci pour votre question qui est devenue pour moi une suggestion.

      Francine

  4. Bonjour, petite question, quand les pots son dans l’eau pendans 2h l’eau doit s’évaporer, est ce qu’il faut en rajouter pour garder le même niveau d’eau?
    Merci

    1. Bonjour Carinne, en effet si trop d’eau s’évapore, on doit en ajouter pour qu’elle reste au même niveau durant toute la cuisson. Je vous conseillerais de faire bouillir l’eau avant de l’ajouter afin de ne pas refroidir l’eau du chaudron. Merci de votre judicieuse question, je n’avais pas pensé de le mentionner.
      Francine

  5. Bonjour,
    Habituellement, on doit recouvrir les couvercles d’eau durant le traitement et vous mentionnez qu’il ne faut pas recouvrir d’eau les couvercles. C’est bien ça? Aussi, on dit souvent que les légumes non acides doivent être traités dans un autoclave, marmite sous pression. Je n’en ai pas. Vous utiliser une marmite régulière et ça fonctionne?

  6. Bonjour,
    J’ai une autre question concernant le sel. Si je n’ai pas de sel à mariner, est-ce que le gros sel peut être le Sel de mer de la méditerranée non moulu ou du sel de table ordinaire. Merci beaucoup

  7. Bonjour,
    Même si les légumes ne sont pas acides, on peut utiliser une marmite ordinaire, j’ai souvent entendu qu’il fallait un autoclave, marmite à pression, tant mieux si c’est bien le cas, car je n’en ai pas. Aussi, habituellement, on doit recouvrir les couvercles durant le traitement à l’eau bouillante. Je lis que vous ne recouvrer pas les couvercles d’eau, c’est bien ça et pourquoi dans ce cas-ci? Merci beaucoup

    1. Bonjour Joanne, tout d’abord merci pour vos questions et commentaires.

      Concernant les légumes avec aucune acidité, vous avez entièrement raison quand vous mentionnez qu’on devrait utiliser un autoclave. Tout comme vous je n’en ai pas et j’ai appris à le faire ainsi. J’ai bien l’intention de m’en procurer un bientôt, car avec tout ce qu’on lit sur le sujet du botulisme, ça fait un peu peur. D’un autre côté je me dis que nos parents et grands-parents n’en avaient pas et faisaient des conserves chaque année.

      Pour la question du sel, je n’ai jamais utilisé autre chose que le sel à marinade ou encore gros sel pour les conserves ou marinades. Donc j’ignore si vous pourriez en utiliser un autre.

      Pour l’eau dans la marmite, je ne recouvre pas les pots avec l’eau; comme les couvercles ne sont pas hermétiquement fermés et je craindrais que l’eau du chaudron et des pots se mélange.

      Sur mon site je partage mes expériences mais je ne suis aucunement spécialiste en la matière.

      En résumé, je vous conseillerais de vous procurer un autoclave pour faire vos légumes non acides.

      Merci!!!

      Francine

      1. J’ai fait votre recette de pommes de terre avec le sel de la méditerranée, 10 pots de 1 litre en marmite. Elles sont belles et les pots ont bien scellés. Merci beaucoup de votre réponse rapide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.